From Ostend to Antarctica

Le brief

Station polaire Princesse ElisabethQuand Schneider Electric passe le pas de votre porte pour vous demander d’organiser sa convention VIP, vous ne vous attendez surement pas à vous retrouver sur la banquise...
C’est pourtant ce qui nous est arrivé puisque le client avait décidé d’axer sa communication sur sa participation à la mise en place du réseau électrique de la Station Polaire Princesse Elisabeth.

A ce stade, une seule chose était fixée: le lieu. A savoir le Thermae Palace à Ostende. Pour le reste, nous avions carte blanche.

Mais nous ne partions pas de rien pour autant. Fort de notre expérience lors de la présentation de la station polaire à Tour & Taxis avant son départ pour l'Antarctique, nous avons pu adapter le concept graphique développé pour l'occasion.

D’abord sur internet

On a commencé les choses en douceur avec une campagne d’e-mailing de type “save the date” assortie de son ineffable compagnon le site d’inscription pour confirmer sa venue.
Développé en symfony (php), ce site était complété par un back-office permettant au client d'exporter directement le contenu de la base de données au format de son choix.

Une fois l'évènement terminé, nous avons également offert aux invités la possibilité de visualiser en ligne le reportage photo et quelques extraits de la captation vidéo de l'évènement.

  • You've got mail !

  • Un petit dessin vaut souvent mieux qu'un long discours.

  • Le résultat mis au net pour cette galerie vidéo.

  • Revenez-y - Choix des galeries photo

  • Une vidéo en pleine page.

  • Exemple d'adaptation pour un usage sur un site externe (version 4:3 letterbox sous-titrée FR/NL).

Ensuite en vidéo

Extraits tirés de la vidéo de 13'30"

Ensuite, il a fallut trouver une solution pour narrer les aventures des deux ingénieurs partis sur place pour installer le système de gestion électrique. Les principaux intéressés n'étaient pas très enthousiastes à l'idée de raconter leur périple de vive voix. Qui plus est, l'illustration de la chose risquait d'être des plus périlleuses.

La production d'un témoignage vidéo tourné à la manière d'un documentaire s'est finalement imposée. tout d'abord parce qu'elle solutionnait notre problème, et ensuite parce qu'elle permettait à Schneider de garder une trace d'un évènement peu banal. Sur le coup, j'ai assuré la réalisation de la séquence du découpage jusqu'à la post-production.

Déclinaisons graphiques

Une chose en amenant une autre, il était logique d'assurer la production graphique de l'ensemble des supports de la convention: kakemonos, plan de tables & menus, badges, fond d'écrans utilisé durant la projection...

  • Des badges pour tous les invités. Un code couleur permet de savoir directement à qui on a affaire.

  • Généré directement sur place pour les invités de dernière minute. Le numéro de table sur le badge fera gagner un temps précieux à tout le monde.

  • Ces kakemonos étaient utilisés en complément du fond d'écran de la salle de conférence.

  • Une petite variante pour égayer les murs.

  • Un panneau de signalisation. La signalisation numérique a ses limites

  • Un numéro de table.

Et un DVD en guise de souvenir

Et pour finir l'ensemble de la captation de la conférence sur DVD avec un petit chapitrage sympa en prime. Pour rendre le DVD plus dynamique et pertinent, j'y ai ajouté les slides des orateurs synchronisées et animées en After Effects.